de landa gori

de landa gori

Pointer

Laissez nous un message

Nom / Prénom

E-mail

E-mail visible


Titre :

Votre message

Information

Votre adresse IP sera envoyée avec votre message
Votre adresse IP : 54.92.170.149

Les messages

elle est partie

salut JR
J'aurai dû attendre plus d'une semaine avant de pouvoir écrire ces lignes tant la douleur est présente. Je viens de perdre GAXUXA emportée par une tumeur fulgurante à l'age de cinq ans.
Chienne de très haut calibre dans la ligné de sa mère BAYA son père CHABAL, ONGUI et tous les autres avant, elle avait pour elle outre la passion de la chasse, la gentillesse et l'amour pour ses maîtres. Une chienne qui ne t'apporte que du bonheur. Elle me manque.
Un souvenir de chasse me reviens qui décrit bien la chienne qu'elle était. En cette fin de mâtiné de mois de décembre, GAXUXA est âgée de 18 mois. Je connaissais une place où à plusieurs reprises j'avais eu les chiennes à l'arrêt sans jamais apercevoir la bécasse. J'y retourne donc avec GAXUXA et là même cinéma. La chienne repart, prend du terrain , beaucoup de terrain au point que je n'entends plus sa cloche. Je la cherche un long moment et finis par entendre son bip dans le lointain. Pressant le pas et après une marche forcée, j'aperçois ma chienne à l'arrêt en bordure de chemin. Je m'approche, elle ne bouge pas d'un cil et j'aperçois devant elle une bécasse faisant la roue en marchant en rond tout en émettant de petits bruits. La chienne stoïque ne bougea que lorsque la bécasse tomba au sol fauchée par mon coup de fusil dans son envol après avoir détecté ma présence.
voilà l'image que je garde du GAXUXA capable de trouver et bloquer un oiseau au diable vauvert. Que la douleur est immense et même si la suite est espérée avec la petite LANDE de même sang, j'ai beaucoup de mal à le vivre. La cicatrisation va être longue, même si ce genre de plaie ne se referme pas et que nos chiens sont à jamais dans nos cœurs. Tu en sais quelque chose, tu n'as malheureusement pas été épargné.
bises
jean-philippe

15/07/2016 - broussal jean-philippe